Que faire quand on a peur en avion ?

Nombreuses sont les personnes qui ont peur de voyager en avion, on les estime à 10% de la population. Cette peur a un nom : l’aviophobie (ou aérodromophobie). Qu’elle soit accompagnée d’une autre phobie comme la claustrophobie ou qu’elle soit liée à un besoin de tout contrôler ou à une peur de l’accident, cette peur en avion est un réel handicap lorsque vous devez voyager.

Peur en avion : travailler en amont

Si vous devez prendre l’avion dans quelques mois, vous avez un peu de temps pour travailler dessus, en chercher les causes et vous faire accompagner.

  • Vous pouvez consulter un psychologue qui vous aidera à comprendre votre peur de l’avion, de voler, ou du décollage. Ces thérapies peuvent demander du temps.
  • Vous pouvez également consulter un hypnothérapeute, qui devrait vous permettre d’avoir un résultat plus rapide.
  • Vous pouvez effectuer un stage spécialisé dans le traitement du stress et de la peur en avion. Air France en propose sur ce lien, comptez 680€, mais il vous permet de tester son efficacité en conditions réelles à bord d’un simulateur. D’autres sociétés sont spécialisées dans ce genre de stage également.

Il vous savoir qu’un pilote d’avion de ligne est contrôlé très régulièrement, que ce soit sur le plan médical et sur le plan technique. Une visite médicale et deux tests de capacités chaque année, tout est fait pour votre sécurité.

Il est dans tous les cas conseillé par les professionnels de ne pas vous enfermer dans votre phobie, et de l’affronter au plus tôt, afin qu’elle ne vous gâche pas la vie. Bien entendu, nous ne vous conseillons pas de foncer dans un avion sans vous faire accompagner, mais n’attendez pas qu’il soit trop tard, surtout si ça vous empêche de profiter de superbes voyages !

 

Peur en avion : au moment du vol

Si vous avez peur en avion, mais que vous devez à tout prix embarquer et décoller, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à passer ce moment qu’on sait difficile :

Dormez bien et mangez léger

La veille de votre vol, évitez tous les stimulants, excitants, ou calmants, mangez léger, et couchez-vous tôt. Une bonne nuit de sommeil et un ventre non-surchargé sont la clé pour que le vol se déroule dans de bonnes conditions. A bannir : café, thé, sodas, alcool et médicaments.

Soyez prévoyants

Il serait dommage d’ajouter une dose de stress juste avant votre vol, alors préparez bien vos bagages, pensez à faire une liste des objets à mettre dans votre valise. On vous aide à le faire dans cet article.

Relaxation et méditation

Une bonne heure avant le décollage, le moment le plus difficile pour les phobiques, relaxez-vous, respirez lentement, écoutez de la musique douce, ou jouez sur votre téléphone. A savoir : la procédure de décollage que vous redoutez ne dure que quelques courtes minutes.

Discutez avec le personnel naviguant

Le personnel de l’avion, hôtesses, stewarts et pilotes sont des professionnels formés et sauront vous rassurer. N’ayez pas honte, et profitez-en pour demander un siège côté couloir, plus simple si vous devez vous lever pour aller discuter avec eux.

Préparez-vous aux trous d’air

Les trous d’air font partie des points qui reviennent régulièrement lorsque l’on demande pourquoi on peut avoir peur en avion. Il faut savoir que même si c’est désagréable, un trou d’air n’est pas plus dangereux qu’une vague sur la mer.

Voici donc quelques pistes qui, nous l’espérons, vous aideront à passer le cap de votre prochain voyage, n’hésitez pas à compléter, corriger ou apporter votre expérience dans les commentaires ci-dessous, et à partager avec les aviophobiques que vous connaissez.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*