Découvrir les calanques de Marseille

Sur le littoral, aux abords de Marseille, dans le sud de la France se dessinent des paysages paradisiaques. De nombreuses calanques enchantent les touristes et locaux : des randonneurs, des pécheurs, des kayakistes ou encore des plongeurs. Accessibles pour la majorité en randonnée, il faut mériter sa baignade et sa séance de détente sur la plage. Le massif des calanques s’étire sur 20 km de long et 4 km de large entre Cassis et les Goudes. Créé en 2012 le Parc national des Calanques fait partie des 10 parcs nationaux que compte la France.

Il attire chaque année entre 1,5 et 2 millions de visiteurs.

Les calanques à visiter

La calanque d’En-Vau

Une des plus belles calanques est la calanque d’En-Vau. Celle-ci est parfaitement abritée, les baigneurs peuvent parfois être surpris par la présence de quelques sangliers. Il faut compter environ 50 minutes de marche l’aller et 1h20 le retour.

La calanque voisine Port-Miou permet de louer un kayak et longer la côte.

La calanque de Figuerolles

La calanque de Figuerolles, située sur la commune de La Ciotat, elle offre un paysage à couper le souffle. Ses roches à la texture et aux couleurs surprenantes ont attiré plusieurs cinéastes et peintres. Accessible en voiture, il faut compter seulement 5 minutes à partir du parking pour y accéder.

La calanque de Sugiton

La calanque de Sugiton possède deux criques, sa plage est composée de galets. Les sentiers mènent vers Morgiou et la calanque de l’œil de verre. En face au milieu de la mer l’île ‘le torpilleur’ peut être admirée. Cette petite il doit son nom à sa ressemblance avec un navire militaire. Il faut marcher environ une heure pour y accéder.

La calanque de Marseilleveyre

La calanque de Marseilleveyre peut-être rejointe au départ de Callelongue. Le chemin est étendu sur 2 km (environ 50 minutes de marche).

Cette calanque est située au pied d’un sommet de 432 mètres : Marseileveyre.

De nombreuses activités

Randonnées

De nombreux randonneurs décident d’arpenter les sentiers escarpés menant aux calanques. Pour visiter toutes les calanques, il faut compter environ 20 km et approximativement 11 heures de marche. Les sentiers sont indiqués à l’aide de marques de peinture et quelques rares panneaux d’indication. Certains chemins peuvent s’avérer dangereux c’est pourquoi il est conseillé d’être vigilant.

Certaines calanques sont accessibles par la route notamment la calanque de Sormiou, de Morgiou et Callellongue.

L’Accès aux massifs est réglementé du 1er juin au 30 septembre en raison des risques d’incendie.

La plongée sous-marine

L’eau turquoise des calanques permet d’avoir une vue dégagée sur le milieu marin. Ainsi les plongeurs peuvent découvrir de nombreuses espèces telles que la petite cigale de mer, la grande cigale, le homard, le mérou brun…

À l’extrémité ouest du massif, les plongeurs peuvent admirer l’épave du paquebot “Liban”.

Escalade

Les calanques sont un terrain propice à l’entraînement d’alpinistes, elles comptent 3400 voies. De nombreuses voies sont équipées cependant depuis la création du parc national il est interdit d’en équiper de nouvelles.

Ce terrain de jeu et l’un des plus célèbres sites d’escalade en France comme en Europe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.